08 août 2014 ~ 0 Commentaire

Rendre la nourriture appétissante

Photographier de la nourriture n’est pas aussi simple qu’on pourrait le penser. Il faut régler quelques paramètres pour que les photos de nourriture soient appétissantes comme on le voit sur les magazines et sur des sites spécialisés.

Photographier de la nourriture implique seulement le photographe et les différents paramètres propres à la photographie étant donné que je sujet est inanimé. Certains photographes estiment que la photographie culinaire est plus facile par rapport aux autres types de photo car les produits mis en avant sont naturellement attrayant. Cependant, pour apporter plus de détails techniques au rendu final de la photo, il est important de maitriser quelques critères de base.

La première étape pour donner plus de vie à une photo culinaire est de se munir de tous les accessoires exploitables (nappe de tables, napperons, morceaux de tissus, etc.) On s’en sert pour créer  une mise en scène destinée à améliorer le rendu final et à faire en sorte que la nourriture présentée ne soit pas banale. Évidemment, ce n’est pas la peine de charger la photo d’accessoires inutiles. Le plus important est d’apporter les détails qui aident à parfaire le produit visuellement.

Pensez aussi à bien préparer les différents produits à photographier. Les magazines ou les sites spécialisés qui commandent ce genre de photos exigent souvent que les produits soient appétissants au premier coup d’œil. Ainsi, il faut sélectionner des produits frais et bien colorés (pour les fruits et les légumes) et de produits bien propres, que l’emballage soit fermé ou ouvert. Il convient alors de passer un coup de tissu doux et propre pour débarrasser de la poussière ou des tâches. Pour un produit dans un emballage fermé, choisissez quelque chose de bien net (sans rayure par exemple)

Ensuite, limitez le volume de la nourriture à prendre en photo. Contrairement à ce que l’on doit penser, moins la photo est chargée plus la photo est réussie. On doit évidemment être attiré par le produit présenté tout en ayant un sentiment d’espace (au lieu de voir un fouillis et un encombrement) Plus charmant, une photo « allégée » est plus attrayante que la présentation d’un plat qui déborde de tous les côtés. Toutefois, on peut parfois laisser la nourriture débordée, mais en s’assurant que cela ne fasse pas « sale ». Cette méthode assure un effet plus naturel où le produit mis en valeur ne semble pas avoir été configuré volontairement dans un espace choisi. L’esprit naturel de la photo doit toujours primé car il s’agit d’un produit consommable pour un large public.

La recommandation suivante pour réussir une photo de nourriture consiste à rechercher le contraste idéal avec le fond. Ce contraste permettra de donner du relief au plat, au décor et aux différents accessoires. Mais le contraste en question dépend du résultat final qu’on souhaite. Certains photographes apprécient les photos culinaires où le contraste est plutôt accentué. Dans ce cas, on peut jouer avec un fond plus sombre lorsque le produit à présenter est de couleur pâle. L’inverse est aussi valable où un fond blanc est plus approprié lorsque les plats sont biens colorés.

Ceux qui débutent dans la photographie culinaire ont besoin des conseils cités plus haut, mais surtout ils doivent écouter leur instinct et essayer plusieurs angles de vue, différents réglages, différentes lumières lors de la séance. Il est tout à fait possible d’être bloqué dans un premier temps, mais d’être inspiré au fur et à mesure du shooting.

Finalement pour plus de réussite dans les photos, certains petits détails de professionnels  sont utiles comme l’utilisation d’un vaporisateur d’huile, un cirage ou un vernissage du produit.

A voir aussi:

Tirage photo

photo de nourriture

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Blog du niveau intermédiaire |
voyageursaparistome6 |
Pat's Drawings |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gyobornpainting
| Machrim'Art
| Val de bretagne