Astuces, matériel, portrait, paysages..

..ne cherchez pas plus loin

08 août 2014 ~ 0 Commentaire

Rendre la nourriture appétissante

Photographier de la nourriture n’est pas aussi simple qu’on pourrait le penser. Il faut régler quelques paramètres pour que les photos de nourriture soient appétissantes comme on le voit sur les magazines et sur des sites spécialisés.

Photographier de la nourriture implique seulement le photographe et les différents paramètres propres à la photographie étant donné que je sujet est inanimé. Certains photographes estiment que la photographie culinaire est plus facile par rapport aux autres types de photo car les produits mis en avant sont naturellement attrayant. Cependant, pour apporter plus de détails techniques au rendu final de la photo, il est important de maitriser quelques critères de base.

La première étape pour donner plus de vie à une photo culinaire est de se munir de tous les accessoires exploitables (nappe de tables, napperons, morceaux de tissus, etc.) On s’en sert pour créer  une mise en scène destinée à améliorer le rendu final et à faire en sorte que la nourriture présentée ne soit pas banale. Évidemment, ce n’est pas la peine de charger la photo d’accessoires inutiles. Le plus important est d’apporter les détails qui aident à parfaire le produit visuellement.

Pensez aussi à bien préparer les différents produits à photographier. Les magazines ou les sites spécialisés qui commandent ce genre de photos exigent souvent que les produits soient appétissants au premier coup d’œil. Ainsi, il faut sélectionner des produits frais et bien colorés (pour les fruits et les légumes) et de produits bien propres, que l’emballage soit fermé ou ouvert. Il convient alors de passer un coup de tissu doux et propre pour débarrasser de la poussière ou des tâches. Pour un produit dans un emballage fermé, choisissez quelque chose de bien net (sans rayure par exemple)

Ensuite, limitez le volume de la nourriture à prendre en photo. Contrairement à ce que l’on doit penser, moins la photo est chargée plus la photo est réussie. On doit évidemment être attiré par le produit présenté tout en ayant un sentiment d’espace (au lieu de voir un fouillis et un encombrement) Plus charmant, une photo « allégée » est plus attrayante que la présentation d’un plat qui déborde de tous les côtés. Toutefois, on peut parfois laisser la nourriture débordée, mais en s’assurant que cela ne fasse pas « sale ». Cette méthode assure un effet plus naturel où le produit mis en valeur ne semble pas avoir été configuré volontairement dans un espace choisi. L’esprit naturel de la photo doit toujours primé car il s’agit d’un produit consommable pour un large public.

La recommandation suivante pour réussir une photo de nourriture consiste à rechercher le contraste idéal avec le fond. Ce contraste permettra de donner du relief au plat, au décor et aux différents accessoires. Mais le contraste en question dépend du résultat final qu’on souhaite. Certains photographes apprécient les photos culinaires où le contraste est plutôt accentué. Dans ce cas, on peut jouer avec un fond plus sombre lorsque le produit à présenter est de couleur pâle. L’inverse est aussi valable où un fond blanc est plus approprié lorsque les plats sont biens colorés.

Ceux qui débutent dans la photographie culinaire ont besoin des conseils cités plus haut, mais surtout ils doivent écouter leur instinct et essayer plusieurs angles de vue, différents réglages, différentes lumières lors de la séance. Il est tout à fait possible d’être bloqué dans un premier temps, mais d’être inspiré au fur et à mesure du shooting.

Finalement pour plus de réussite dans les photos, certains petits détails de professionnels  sont utiles comme l’utilisation d’un vaporisateur d’huile, un cirage ou un vernissage du produit.

A voir aussi:

Tirage photo

photo de nourriture

04 août 2014 ~ 0 Commentaire

Photographier un feu d’artifice

Comment réussir des photos de feu d’artifices ? Beaucoup de photographes amateurs se posent cette question parce que les photos de feu d’artifices sont magnifiques à condition de les réussir évidemment. Voici quelques astuces et techniques de base pour immortaliser ces bons moments. Et même si les feux d’artifices se passent souvent la nuit, les différentes plateformes de partage de photos nous prouvent qu’on peut parfaitement réussir ce genre de photo.

Pour commencer, il est toujours utile d’avoir une maîtrise du lieu où l’on va photographier au moment du feu d’artifice. Dans cette démarche au préalable, le photographe peut localiser le point stratégique qui pourra donner du caractère à ses photos. Il faut pour cela choisir l’emplacement qui offre la meilleure vue et localiser  un décor d’arrière-plan (monuments, points d’eau etc.) qui pourraient embellir les photos à travers un plan large. Il est également recommandé de choisir un emplacement dégagé qui ne risque pas d’attirer la foule. Connaître tous ces détails va aider le photographe dans le choix du matériel nécessaire comme le choix de l’objectif qui se fera en fonction de la distance entre le photographe et le spectacle. En fonction du rendu recherché, on peut photographie le feu d’artifice d’en bas ou se mettre en hauteur pour immortaliser l’explosion de couleurs dans le ciel.

La réussite technique de ce type de photo demande un d’exposition long (jusqu’à 10 secondes voire plus). Le capteur de l’appareil photo a besoin de ce laps de temps pour pouvoir enregistrer les trainées lumineuses. Pour cela, le recours au trépied est indispensable car il évite les photos floues dues à l’exposition elle-même et aux mouvements que le photographe fait pendant la prise de vue en pose longue. Le trépied assure une stabilité à l’appareil photo car il peut s’ajuster à tout type de surface. Ce type de matériel est facile à trouver dans les magasins spécialisés dans la photographie ou sur internet. Son prix est en général abordable car on peut s’en procurer à partir de 2€. Le prix évolue évidemment en fonction de la qualité recherchée. Avec l’utilisation du trépied, il ne faut pas oublier de débrancher la stabilisation d’image. L’autre accessoire indispensable est le déclencheur à distance pour encore plus de stabilité. En effet, la télécommande va déclencher la prise de vue et peut aussi pour certains modèles, activer le retardateur sans toucher l’appareil photo. De plus, l’exposition pour des photos de feux d’artifices doit se faire manuellement et on obtient généralement de bons résultats en F5, F6, F8, F11 ou F16 et l’ISO doit être réglé de 100 à 400. La durée de l’exposition se joue sur l’intensité lumineuse présente sur les lieux. De ce fait,  le temps d’exposition n’est jamais le même pour chaque photo et le photographe se doit de le réajuster à chaque fois.

L’utilisation du mode pose B est une autre option intéressante pour réussir des photos de feux d’artifices. Également appelée mode Bulb, cette fonction  réglable évite la surexposition. Le mode pose B permet à l’obturateur de s’ouvrir avant le tir et de se refermer systématiquement après. Cependant, l’obturateur ne se refermera que lorsque l’on arrête d’appuyer sur le déclencheur. On active le mode Bulb  en dépassant le temps de pose maximum. Il faut savoir anticiper la fréquence des tirs pour mieux régler cette fonction.

Ce n’est toutefois pas la peine d’être un pro, équipé de matériels couteux et de dernier cri pour réussi des photos de feu d’artifice. On peut tout simplement activer le monde feu d’artifice sur un appareil compact. On peut aussi régler la sensibilité la plus basse, sans oublier la mise au point sur l’infini.

En tout cas, l’utilisation du flash est déconseillée. Il faut penser à utiliser un zoom grand angle pour anticiper les tirs de haute altitude. Au fur et à mesure que le spectacle se passe, le photographe peut facilement anticiper la taille du feu et recadrer en fonction de celle-ci. Tous ces réglages rendent le capteur très sensible aux poussières et autres saletés. Aussi, il faut penser à le nettoyer en le frottant doucement avec un bout de tissue microfibre.

Vous pouvez aussi regarder:

http://www.focus-numerique.com/test-1699/prise-de-vue-comment-photographier-feu-artifice-1.html

01 août 2014 ~ 0 Commentaire

Le bon éclairage pour une photo d’intérieur

Que ce soit pour l’intérieur ou pour l’extérieur, produire une photo de bonne qualité exige un éclairage parfait. Ainsi, pour un bon cliché d’intérieur, éteignez d’abord toutes les lumières pour ajouter de la profondeur. Vous obtiendrez également une variation de couleurs. Faites en sorte qu’il n’y ait pas de reflet sur les tableaux, les miroirs et fenêtres.

Travailler ave la lumière naturelle

Autant que possible, incorporer des flashs additionnels. En effet, pour un shooting en intérieur, le mieux est de le faire avec la lumière naturelle même si parfois, il est nécessaire d’ajouter un éclairage artificiel. Des stroboscopes ou quelques petits flashs suffiront.

L’utilisation du flash est donc primordiale pour obtenir un bon cliché. C’est un accessoire indispensable dans de nombreuses situations. C’est le cas notamment quand vous avez besoin de trouver un équilibre entre lumière du jour et lumière d’intérieur. L’objectif est d’obtenir une scène naturelle.

Si vous travaillez sur une surface plate comme un mur ou un plafond, pointez les éclairages et les stroboscopes vers elle. Pour les murs colorés tels que les bleus profonds, les rouges ou les violets, évitez de faire rebondir la lumière sur elles.

Pourquoi ne pas utiliser un flash ?

Par ailleurs, le flash peut aussi être un ennemi. Un flash hors champ peut être trop puissant. Le plus sage serait de profiter au maximum de la lumière naturelle quoique parfois, vous deviez faire face aux caprices de la météo.

Autre astuce pour profiter de la lumière naturelle : rallongez le temps de pose. Cette opération permettra à votre appareil photo d’absorber plus de lumière.

Pour avoir une photo réussie, l’agencement de la pièce où se tient le shooting est important. Cet aspect est valable que ce soit pour une photo d’intérieur pour magazine ou pour un agent immobilier. Vérifiez ainsi  qu’aucun désencombrement ne rentre dans le cliché. Pour ce faire, évitez le tas, les magazines désordonnés placés sur une table basse, ainsi que les objets dits « kitsch » sur une étagère. . Des éléments qui peuvent gâcher la photo finale.

Pour finir, sachez que chaque intérieur raconte sa propre histoire. Si le bâtiment où se tient la séance est par exemple fait en brique, examinez les briques pour trouver des détails uniques. Si par contre il s’agit d’un bâtiment ultra- moderne et élégant, mettez en valeur les faisceaux de lumière uniques ou bien scrutez les détails architecturaux qui peuvent attirer les regards.

Voir aussi:

imprimer des photos

Éclairage de photos

29 juillet 2014 ~ 0 Commentaire

La retouche des yeux

Élément essentiel d’un portrait, les yeux sont parmi les parties du visage les plus difficiles à photographier. En effet, une luminosité mal calculée, un flash qui éblouit trop le sujet, un reflet mal placé…des détails qui peuvent sembler insignifiants pour les amateurs attirent particulièrement l’attention d’un photographe professionnel pour éviter que les yeux ne soient trop illuminés ou trop terne.

Concernant la lumière, le but est de faire en sorte que le visage du sujet soit bien exposé, avec le moins d’ombres possibles. Le réglage des lumières est essentiel dans un décor intérieur et avec des sources de lumière artificielle. En extérieur, l’exposition directe au soleil n’est pas recommandée puisque le soleil est trop fort, les paupières auraient du mal à rester ouvertes. De plus, le soleil rend les ombres autour du nez ou autour des yeux sont trop nettes. Il vaut mieux que le sujet se positionne face à un mur blanc qui reflètera la lumière sur son visage. Le photographe se positionne alors dos à ce fond. Concernant l’arrière plan (derrière le sujet), évitez un fond clair qui risque d’attirer le regard alors que le but est de concentrer toutes les attentions sur le modèle. Et comme pour tout portrait, plus le sujet est éloigné du fond, mieux la photo est réussie. Avec un modèle amateur, il est primordial pour le photographe de donner quelques directives pour obtenir les expressions qu’il souhaite au niveau de la bouche et évidemment des yeux.  Beaucoup de modèles ont par exemple tendance à fermer un peu les yeux au lieu de bien les ouvrir.

Une fois la bonne photo prise, on peut embellir l’expression des yeux avec du post-traitement. Photoshop permet de retoucher sans changer l’expression des yeux. Il suffira de travailler sur la densité de la couleur sur le rond foncé au milieu de l’œil. Il faudra faire exactement la même retouche des deux côtés pour un résultat harmonieux.

Voir aussi:

Album photo en ligne

La retouche des yeux

26 juillet 2014 ~ 0 Commentaire

Des jolis ongles pour des photos de bijoux

Voici quelques astuces pour de jolis ongles maison pour des photos de bijoux ou d’autres occasions où les mains seront au cœur de toutes les attentions. Il faut bien s’équiper pour entretenir les ongles soi-même. Il faudra alors une lime, un polissoir multi-face et un bâtonnet de buis. Pour les produits, il faudra de la crème hydratante pour les mains, du dissolvant (en optant pour un produit sans acétone), un produit de gommage pour les cuticules, un vernis transparent pour servir de base. Il vaut mieux choisir une base faisant également office de durcisseur. Quelques produits naturels sont aussi nécessaires : eau tiède, citron et huile d’olive.

Premièrement, nettoyez bien les ongles avec le dissolvant et façonnez les bords avec la lime. Une lime en carton émerisé, en verre ou dans un autre matériel doux est préférable aux limes en métal. Prenez un bol et versez-y de l’eau tiède savonneuse  et ajoutez une rondelle de citron. Plongez les ongles quelques minutes dans cette solution pour adoucir les cuticules et blanchir les éventuelles taches. Massez les cuticules avec le produit spécial cuticule pour les adoucir encore plus afin de les enlever plus facilement. Munissez-vous ensuite du bâtonnet de buis pour repousser les cuticules et nettoyer le dessous des ongles. Replongez les mains dans la solution tiède d’eau et de citron, rincez-les et faites-les sécher en tapotant (mais pas en frottant) Faites chauffer l’huile d’olive au bain-marie et une fois tiède, appliquez-la sur les mains pour nourrir la peau et optimiser la production de kératine, un composant essentiel pour la santé des ongles. On passe ensuite au polissage. Il faut polir à la fois la surface de l’ongle et le bout, c’est-à-dire la partie qu’on a limée.

Pour le soin, appliquez simplement la crème pour les mains. Ôtez bien le film gras laissé sur les ongles et appliquez la base qui est indispensable pour protéger l’ongle. C’est incontournable qu’on pose un vernis de couleur ou non.

Voir aussi:

développement photo

Jolis ongles

25 juillet 2014 ~ 0 Commentaire

Avoir un sourire naturel sur les photos

Il faut parfois s’entraîner pour avoir un beau sourire. En plus de faire plaisir à son entourage (oui, une personne souriante est toujours plus agréable), avoir un beau sourire facilement est très pratique quand on se fait prendre en photo, pour le fun ou pour une séance photo en bonne et due forme.

S’entraîner à sourire revient à reproduire devant un miroir le sourire que l’on trouve beau. On peut s’entrainer la bouche fermée ou en montrant les dents. Le choix du sourire à répéter dépend aussi de celui qui fait mieux ressortir les traits du visage, celui qui représente le plus la personnalité de la personne etc. Il faut s’entraîner devant le miroir puis essayer de le reproduire sans miroir et surtout adresser ce beau sourire aux autres. Attention toutefois aux sourires forcés qui ne paraissent évidemment pas naturels. Un beau sourire naturel sollicite plusieurs muscles faciaux, notamment ceux des lèvres, des joues et du contour des yeux. Sourire avec les yeux est important et on peut constater soi-même face à un miroir qu’il est tout à fait possible de sourire seulement avec la bouche ou seulement avec les yeux. La combinaison des deux est plus naturelle, plus agréable à regarder.  Par ailleurs, une bonne santé bucco-dentaire aide à sourire franchement. Les dents jaunies, la mauvaise haleine ou d’autres facteurs peuvent freiner le sourire. Ainsi, il faut avoir une hygiène bucco-dentaire irréprochable. Consultez un dentiste pour blanchir les dents et soigner les caries si c’est nécessaire. Soignez également vos lèvres pour qu’elles soient douces et agréables à regarder.

Certes, on peut sourire avec les yeux et la bouche à la demande après un bon entraînement, mais les sourires francs sont reconnaissables aux sourires de façade. Ainsi, quand vous souriez, pensez à quelque chose de positif pour que le sourire reflète un sentiment positif. Il y a toujours des raisons de sourire dans la vie, mais si vraiment vous n’y arrivez pas, ne souriez pas. En tout cas, on peut exprimer beaucoup d’émotions avec le sourire. Sourire au quotidien vous met de bonne humeur et rassure les autres. Les relations et les échanges se font plus facilement. Et sur les photos, « forcez » un peu le sourire sans en faire trop pour améliorer le rendu.

A voir aussi

album photo

Sourire sur la photo

 

21 juillet 2014 ~ 0 Commentaire

Conseils pour prendre une photo romantique

Conseils pour prendre une photo romantique dans Photo en intérieur restaurant-romantique-cannes

© nynycannes.com

Nul besoin d’être un grand photographe pour réaliser une photo romantique digne d’une scène du Titanic. Il suffit de quelques techniques simples ajoutées à une bonne dose de tendresse et de douceur pour réaliser une très belle photo romantique. Nos conseils.

Comment réaliser un portrait romantique

Une photo romantique, c’est avant tout une photo qui reflète l’amour et la tendresse entre deux amoureux, un parent et son enfant ou encore entre le sujet et le photographe. Un portrait romantique, c’est une photo qui exprime l’intensité du regard, la douceur du décor et bien entendu la proximité entre le photographe et le sujet. Nul besoin d’avoir un appareil photo haut de gamme pour réaliser un joli portrait romantique. Même un Instax Mini peut y arriver. Si vous avez un compact, un bridge ou encore un reflex, ce sera encore mieux puisque vous avez plus d’options en matière de réglage. Vous pouvez par exemple jouer sur les contrastes avec les effets Low Key et High Key, activer le mode négatif Pro pour rendre les tons encore plus chaleureux ou encore utiliser l’option Soft focus pour miser sur le flou.

Comment faire une photo romantique de deux personnes

La clé ici se trouve dans la mise en scène. Si le photographe doit figurer dans la photo, il aura besoin d’un trépied et d’un appareil avec un retardateur. Pour le reste, c’est une question d’inventivité, de bonne humeur et de douceur.

Quelques règles à respecter pour réussir une photo romantique

Le choix de l’éclairage est très important dans la réalisation d’une photo romantique. Pour mettre en valeur le sujet, il vaut mieux opter pour l’éclairage indirect. Cela peut être un éclairage naturel ou artificiel, il ne faut pas trop exposer le sujet. Le but ici d’avoir une lumière qui renforce l’ambiance romantique et qui rendra moins visibles les petits défauts. Ce sera comme l’éclairage à la lueur d’une bougie.

Pour avoir une faible profondeur de champ, utilisez une grande ouverture et une focale longue. Ensuite, avec la fonction « détecteur de visage », vous pouvez réaliser un très beau portrait romantique.

Soignez le décor en cadrant bien votre sujet et évitez les distractions diverses.

Une photo romantique peut être spontanée, lorsqu’une bonne occasion se présente. Mais elle peut aussi être préparée, avec un cadre bien choisi et toutes les mises en scène.

Cliquez ici pour voir de jolis clichés romantiques : http://www.linternaute.com/photo_numerique/galerie-photo/photos-romantiques/

 

 

20 juillet 2014 ~ 0 Commentaire

Comment réussir vos photos de rue ?

Comment réussir vos photos de rue ? dans Photo en extérieur portrait-etranger-rue-01

© laboiteverte.fr

La photographie de rue est un domaine qui mérite d’être exploré par tout amateur qui désire parfaire ses connaissances. Pour prendre des clichés sur le vif en toute discrétion et obtenir de superbes résultats, suivez ces quelques conseils d’expert.

Du matériel discret s’impose pour éviter d’attirer les regards sur vous et éveiller la suspicion des gens. Avec un boîtier doté d’un petit objectif, personne ne vous prendra pour un professionnel et on fera moins attention à vous. En même temps, vous pourrez obtenir d’excellentes images. Si vous vous prenez de passion pour les clichés de rue, un appareil photo hybride est conseillé, qui sera plus adapté qu’un reflex.

L’idéal est d’avoir un écran orientable qui permet de faire votre cadrage sans viser le sujet. D’ailleurs, autant que possible, utilisez l’écran au lieu de porter l’appareil à l’œil.

Et maintenant la capture ! C’est là où l’art se complique, car idéalement il faut la personne ET un décor intéressant, donc attendre que la personne passe dans une zone précise pour avoir les deux en même temps.

Ensuite vient le problème de la discrétion.  L’architecture offre le prétexte parfait pour faire des prises de vue sous divers angles et saisir des gens au passage. Sinon, vous pouvez aussi poser votre réflex sur la table du bistrot, ce qui vous assurera la stabilité et simplifiera grandement la tâche pour les réglages. Jouer les touristes aussi est une astuce très efficace, vous ne surprendrez personne à mitrailler sans relâche !

Mais la rue se prête aussi à de magnifiques portraits posés. Contrairement à ce que redoutent la plupart des amateurs, la majorité des personnes acceptent volontiers de se faire tirer le portrait. La condition : oser et savoir demander. Soyez souriant, franc, ouvert et dynamique, ne tournez pas autour du pot, allez-y directement « Bonjour ! Je fais de la photo de personnes, je trouve votre visage très intéressant. Je peux vous prendre en photo ? Ça ne prendra que 30 secondes ! » En affichant votre confiance, vous lui (leur) inspirerez le même sentiment en retour.

À part le visage, l’élément qui a capté votre attention peut aussi s’agir de sa tenue originale, d’un superbe accessoire qu’il (elle) porte, de son chien, etc.

Afin d’éviter de lui faire perdre trop de temps (quand même !) et de ne pas stresser vous-même, prenez la précaution de régler votre appareil au préalable sur focale fixe, grande ouverture, etc. D’ailleurs, sans viser, la focale fixe est pratiquement le seul moyen de réussir ses images, puisque vous en connaissez bien la perspective et de recourir à l’hyperfocale, ou le système de « zone focus ».

Une fois le cliché pris, montrez le rendu sur écran à votre sujet, et s’il le souhaite, proposez de lui envoyer une copie par email, ou pourquoi pas, de lui faire parvenir un tirage. Pour montrer votre bonne foi, vous pourriez également laisser vos coordonnées, elle saura comment vous contacter si elle change d’avis, ou si vous détournez sa photo à des fins malhonnêtes !

Évidemment, quand vous choisissez votre sujet, soyez un peu intuitif. Si une personne est visiblement de mauvaise humeur, pressée, préoccupée, alcoolisée, abandonnez l’idée de la retenir et passez à une autre. Ne prenez pas le risque de déclencher une réaction négative, voire violente, la rue regorge d’autres candidats !

Quelques magnifiques portraits : http://www.dannyst.com/gallery/portraits-of-strangers/

Mais comment découvrir qui se cache derrière ces beaux visages ? Réponse ici

 

 

19 juillet 2014 ~ 0 Commentaire

Techniques pour réussir une photo de coucher de soleil

Techniques pour réussir une photo de coucher de soleil  dans Photo en intérieur wm0n2p0b

© romanceetamitiee.r.o.pic.centerblog.net

Photographier un coucher de soleil, tout le monde peut le faire ! Mais obtenir une image unique, à la fois belle et intéressante, voilà le défi pour tous les amoureux de la photo. Voici quelques conseils pour obtenir un résultat optimal.

Avant tout, choisissez bien le jour, car un ciel nuageux est quasiment indispensable ; il attire plus grâce au reflet de la lumière et le résultat est sans appel, sauf si vous recherchez exprès un tableau très épuré, presque abstrait.

Sinon, sans nuages, choisissez le bon angle pour intégrer un premier plan intéressant ou un bel arrière-plan. Surtout si vous optez pour un grand angle, un sujet est crucial pour donner de la vie à votre photo.

Le moment de la prise de vue aussi est crucial. Le mieux est d’attendre les quelques secondes qui suivent immédiatement le coucher (celle où les amateurs sont déjà partis !). La luminosité est suffisante, la lumière idéale, et les contrastes, moins prononcés, permettant à l’appareil de « voir » correctement les couleurs. Installez votre appareil sur un trépied pour qu’il ne bouge plus, faites vos réglages et tenez-vous prêt, la vue peut changer d’une seconde à l’autre à mesure que le soleil s’enfonce derrière la ligne d’horizon.

La pose longue est recommandée pour apporter une impression de « lisse », notamment si l’image inclut de l’eau, plus les fameux nuages. De plus, indépendamment des conditions de luminosité, une sensibilité ISO minimale couplée à une fermeture du diaphragme apporte une dynamique maximale ainsi qu’une grande profondeur de champ.

Le post-traitement est indispensable, même si les conditions techniques et naturelles étaient réunies au moment de la prise. Grâce au format RAW (à privilégier au JPEG), la différence est saisissante entre une image traitée ou non. Couleurs accentuées, fluos supprimés (à cause d’une saturation trop élevée), équilibre de l’exposition des différentes zones, contrastes plus importants qui font ressortir les dégradés et les sujets…, sont les principales corrections que vous pouvez apporter manuellement pour un rendu époustouflant.

Profitez de vos plus beaux clichés de coucher de soleil en permanence sur votre écran d’ordinateur, accrochés aux murs de votre intérieur ou de votre bureau, ou sur des objets que vous utilisez au quotidien (tablier, T-shirt, tapis de souris, etc.)

19 juillet 2014 ~ 0 Commentaire

Conseils pour un portrait photo

shutterstock_103105898

Si vous voulez offrir un cadeau original et qui sort de l’ordinaire à un être cher, pensez à lui offrir son portrait photo. Et pas n’importe lequel, mais une photo qui sera traitée par la technologie moderne de reproduction grand format, pour donner ensuite une magnifique photo sur toile. Elle sera ensuite tendue sur un châssis en bois pour parachever son effet unique et authentique. Alors pour un rendu exceptionnel, il faudrait d’abord que votre photo soit parfaitement réussie. Voici alors quelques conseils qui vous aideront à prendre un beau portrait photo.

Choisissez le mode priorité ouverture pour ne pas vous tromper

Evidemment si vous êtes de ceux qui maîtrisent parfaitement leur appareil, il n’est plus à recommander de réaliser votre prise en mode manuel. Néanmoins si vous vous sentez encore incertain, n’hésitez pas à vous mettre en mode semi-automatique priorité ouverture. Mettez votre appareil en mode « A » ou « Av », rien de tel pour réussir votre portrait. Ensuite si vous avez envie que votre modèle soit plus mis en valeur que les éléments qui l’entourent, ouvrez bien le diaphragme.

Choisissez les yeux pour faire la mise au point

En principe lorsqu’on regarde le portrait d’une personne, on pose immédiatement le regard sur ses yeux si ceux-ci sont visibles. Alors pour mettre en valeur ce côté humain, faites votre mise au point sur les yeux. Dans le cas où votre modèle vous présente son profil, captez son œil le plus proche de votre appareil.

Choisissez parmi plusieurs prises

Si vous voulez avoir la meilleure prise possible, prenez donc plusieurs photos. Vous n’aurez plus ensuite qu’à faire votre choix parmi toutes vos prises en ne retenant que celle qui traduit le mieux l’intensité d’un regard ou encore l’émotion touchante d’une pose, l’expression unique dans une situation, …

Mettez votre modèle à l’aise

Il est vrai qu’être pris en photo met certaines personnes mal à l’aise quand d’autres se sentent bien dans leur peau. Alors si votre modèle est assez réticent quant à l’idée d’être pris en ligne de mire, pensez à converser pour le détendre. Quand votre modèle sera plus réceptif, vous obtiendrez des photos naturelles et des poses plus spontanées.

Choisissez le bon cadre

Malgré que votre modèle soit le plus important dans votre prise de vue, il ne faut pas négliger non plus le cadre dans lequel vous l’incluez. Ainsi, pensez à bien choisir l’environnement autour de votre sujet. Pour cela, choisissez un bel endroit qui n’est pas encombré de détails banals et inutiles, et tirez également partie de la profondeur de champ. En outre, la lumière est aussi importante. Prendre des photos lorsque votre sujet est à l’ombre est conseillé pour faciliter vos prises.

Explorez tous les points de vue possibles

Lorsque vous shootez votre modèle, ne vous cantonnez pas à une prise de vue banale en position debout. Tout le monde sait faire ça. Pour faire plus original, envisagez plusieurs alternatives. Ainsi vous pourrez par exemple vous mettre en position accroupie, ou encore vous pourrez régler votre cadrage pour un gros plan, …

Prenez des photos sur le vif

Votre sujet n’étant pas un top model expert avec l’objectif, ne lui faites pas prendre la pose. Le résultat serait factice, et guindé. Prenez vos photos sur le vif, au moment où il s’y attend le moins. C’est la meilleure façon d’obtenir des expressions intenses, d’un naturel saisissant sur une photo sur toile.

La règle des tiers

La « règle des tiers »  s’utilise dans la manière d’exercer l’art de la photographie, de l’architecture, … Cette règle consiste à faire un centrage de votre portrait, soit dans l’axe vertical, soit dans l’axe horizontal.

Source : http://www.deviens-photographe.com/index.php/2013/02/10-conseils-pour-reussir-un-beau-portrait/

Blog du niveau intermédiaire |
voyageursaparistome6 |
Pat's Drawings |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gyobornpainting
| Machrim'Art
| Val de bretagne